Tombez amoureux(se) de votre respiration !

Revenir à la base !

Il faudra encore patienter pour se déconfiner ! Avant de partir en déconfiture, dans ces moments particuliers, il est nécessaire de faire parler son cœur.

Il a sûrement plein de choses à vous dire. Mais il y en a sûrement une que le brouhaha du quotidien confiné vous empêche d’entendre c’est : « Aime ta respiration ! »

A première vue, cela fait un peu roman à l’eau de rose cette déclaration, pour ne pas dire ésotérique ! Néanmoins, nous avons oublié à quel point notre respiration peut être le moteur de notre bien-être. Pourquoi j’écris « oublié » ? Simplement parce que cela est connu depuis 2600 ans. Une paille ! Déjà, dans le traité des Yoga Sutras de Pantajali, il était possible de lire (pour ceux et celles qui maitrisaient le sanskrit !) que lorsque l’esprit était « tourmenté » alors l’expiration devenait plus courte que l’inspiration.

Faites le test quand vous vous sentez stressé(e) durant cette période. Vous constaterez qu’il n’avait pas tort le vieux bougre !

De nos jours, les neurosciences avec l’utilisation de techniques avancées comme l’IRM fonctionnelle ont pu démontrer que non seulement la QUALITE de notre respiration avait des conséquences sur l’activité de notre cerveau. Mais aussi que notre cerveau pouvait, lui aussi, avoir des conséquences sur la qualité de notre respiration. 

C’est en fait une histoire entre le cerveau et la respiration du style : « je te tiens, tu me tiens par la barbichette, le premier qui part en live aura une tapette ! ».

L’avantage du yoga et plus particulièrement des techniques respiratoires que l’on regroupe sous le nom de « Pranayama » permettent d’obtenir des résultats fulgurants sur le mental et l’état physique soit en relaxant le corps soit en l’excitant !

J’ai appris, sans le savoir, tout cela lorsque j’avais 12 ans. J’ai côtoyé à cette époque Jacques Mayol le célèbre apnéiste qui inspira le film de Luc besson « le Grand Bleu ». A cette époque tous les scientifiques étaient plus ou moins unanimes sur le fait que l’homme ne pouvait pas descendre en apnée à plus de 50 m de profondeur. Car au-delà, la pression exercée sur les poumons provoquait la mort. Faisant fi de tout cela, j’ai vu Jacques Mayol descendre à…100 m de profondeur ! Ce fut d’ailleurs le premier homme à descendre en apnée à 100 m et surtout à remonter vivant ! J’ai appris, grâce à ce Monsieur, que la respiration n’était pas seulement un processus vital. Mais aussi un outil que nous avons à disposition pour changer notre état.

Vous voulez faire un essai pour constater par vous-même ?

Asseyez-vous confortablement, les pieds en contact avec le sol, les mains sur vos cuisses et les yeux fermés. Prenez le temps pendant 5 minutes d’inspirer et d’expirer par le nez s’il n’est pas bouché bien sûr sinon par la bouche ! 

Prenez le temps de prendre conscience de votre respiration, d’allonger progressivement, sans forcer, votre expiration par le nez par rapport à votre inspiration. Par exemple, comptez jusqu’à 4 pour l’inspiration par le nez et jusqu’à 6 pour l’expiration par le nez. Mettez votre téléphone à sonner au bout de 5 minutes afin de ne pas vous préoccuper du temps et vous concentrez uniquement sur votre respiration en vous mettant mentalement dans votre bulle, votre refuge ou quoique ce soit d’autre ! 

Prenez le temps d’observer, d’écouter et de ressentir tout ce qui se passe à l’intérieur de votre corps quand vous prenez conscience de votre respiration.

Vous constaterez que votre état général se détend. Vous vous relaxez tout simplement ! 

Que fait votre cerveau pendant tout cela ? 

Il envoie des signaux dans tout votre corps déclenchant ce ralentissement de votre respiration. Le ralentissement de votre rythme cardiaque permet aussi le relâchement d’une partie de vos muscles. 

Voilà comment en 5 minutes, vous pouvez tomber amoureux de votre respiration ! 

Et comme toute histoire d’amour, cela s’entretient. Alors continuez à entretenir la flamme tous les jours, votre corps vous le rendra mille fois !

Au fait, si vous voulez tester en live toutes ces techniques et bien d’autres encore, rejoignez-nous aux apéros cerveaux du vendredi à 19H00. C’est un webinaire sur le cerveau. Il  a le mérite de faire du bien à la tête et au corps !

———————————————————————————